PRESSE

«

»

Le subtil Owen de Laurent Deleuil, vocalement impérial, surprend par son autorité naturelle, confiante et sereine dans l’adversité .

- Florent Coudeyrat, les Trois Coups.com sur la production de l’Opéra National du Rhin de Owen Wingrave (2013)

photo: Alain Kaiser

«

Le Pelléas de Laurent Deleuil est quant à lui tout simplement exceptionnel: doté d'un timbre de baryton Martin idéal pour le rôle, son chant possède l'élégance du phrasé et l'intelligence du texte si importants dans ce répertoire.

- Louis Bilodeau, l'Opéra, revue québécoise d'art lyrique, sur le spectacle Projet Pelléas (2015)

»

12575925_10156422282635313_883336219_n.j

photo: Maxime Boisvert

Le baryton Laurent Deleuil [...] impose une présence forte avec un sens du phrasé très étudié, une tenue vocale qui réjouit à chaque instant : son air très développé s’avère parfaitement maîtrisé. 

- José Pons, Olyrix.com sur la production de Trouble in Tahiti au théâtre Athénée Louis Jouvet (2018)

«

»

photo: Élisabeth de Sauverzac

«

Doté d’une personnalité artistique affirmée [il incarne] la folie avec beaucoup de naturel. Sa voix brillante lui permet des nuances variées et subtiles,  [et] la profondeur est au service du personnage.

- Violette Renié, sur la production de Hamlet du festival Musica Nigella (2019)

»

photo: Jean-François Tourniquet

photo: Michel Slomka

«

»

Enfin, Laurent Deleuil, en Podestat, fait valoir un très beau timbre, un phrasé soigné et, là encore, une prononciation parfaitement claire. La prosopopée dans laquelle il donne la parole à son omelette sur le mode héroï-comique (« Je suis ton déjeuner fidèle, viens, je t’attends, viens je t’appelle ! » – l’Orphée de Gluck n’est pas loin : « C’est ton époux fidèle, / Entends ma voix qui t’appelle ! ») est un modèle d’interprétation musicale humo-ristique. 

- Stéphane Lelièvre, Premiere-loge.com sur la production de le Docteur Miracle du Palazetto Bru Zane (2019)

«

Ce disque, qui met en lumière une alchimie rare entre voix et piano, est la très prometteuse première réalisation en commun des deux interprètes [Laurent Deleuil et le pianiste Nicolas Royez].

- Jean Lukas, au sujet du disque le Travail du Peintre (2020)

»

livret.jpg

photo: Anne Bied / conception graphique: Valentine Franssen

©2020 par LAURENT DELEUIL. Fièrement créé avec Wix.com